A Brest, les pompes funèbres s’engagent dans la RSE

Philippe SALAUN directeur P.F.C.A.

Philippe SALAUN, vous dirigez les P.F.C.A. Pouvez-vous nous présenter cette structure et son activité ?

Nous sommes une Société d’Economie Mixte Locale, créée en 1999, administrée par des élus et par des institutionnels (Banque, assurances), anciennement régie municipale des PF de Brest. Nous avons en charge, la gestion, par délégation de service public de 3 centres funéraires et d’un crématorium et par le biais d’une croissance externe, 2 centres funéraires en gestion directe.

Tous les métiers du funéraire sont représentés au sein de l’entreprise composée de 40 salariés, agent funéraire, conseiller funéraire, maître de cérémonie, agent crématiste, thanatopracteur et marbrier.  Notre activité repose sur l’accompagnement des familles.

 

Vous dirigez donc une PME de 40 salariés. Comment cela se passe dans une structure de cette taille ? Est-il possible d’avoir un responsable RSE à temps plein ? Ou avez choisi d’autres modes  organisations ?

En fait nous sommes plutôt sur un modèle hybride. Personnellement, j’ai commencé à m’intéresser à la RSE en 2019. J’ai réalisé un diagnostic sur Internet dont les résultats m’ont servi de base de travail pour démarrer notre démarche. J’ai aussi participé à plusieurs réunions d’information au cours desquelles j’ai pu identifier les fameuses 7 questions centrales de l’ISO 26000 et comprendre qu’il ne s’agissait pas uniquement du respect de l’environnement, mais également des Droits de l’Homme, de la loyauté des pratiques envers les familles, des conditions de travail et du développement local.

Effectivement, il est difficile, compte tenu de la taille de notre structure, d’avoir un responsable RSE à temps plein. En regardant le curriculum vitae d’un jeune diplômé qui travaillait pour nous comme agent funéraire en intérim, je me suis aperçu qu’il était passionné par l’environnement et un cursus universitaire en adéquation avec notre souhait. Je lui ai proposé une mission de six mois afin de réaliser un audit et définir un plan de démarche sociétale en y associant les principaux indicateurs. Nous sommes également accompagnés par un consultant senior, Michel KEREUN, qui nous aide à formaliser la stratégie et définir les actions prioritaires. Je dois dire que ce couplage entre jeune et ancienne génération fonctionne très bien.

L’importance de la démarche et de sa réussite passe obligatoirement par l’information aux collaborateurs des choix opérés, des pratiques et procédures et des objectifs fixés. Expliquer la pertinence du projet est primordial.

 

Vous avez choisi récemment de lancer un diagnostic participatif avec DIAG26000. Comment cela s’est-il passé ? Est-ce que cela a été compliqué à mettre en place ?

Sa mise en place est relativement simple. C’est vrai que dans la continuité d’une démarche participative, il me semblait important de pouvoir associer tous les salariés et salariées de l’entreprise. DIAG26000 tel que Michel KEREUN nous l’a présenté répondait à toutes ces attentes. On est vraiment dans l’accompagnement, cela permet d’associer l’ensemble du personnel.

Le projet RSE était déjà dans l’esprit de mes collaborateurs par le biais de différentes réunions. Nous n’avons rencontré aucune difficulté pour sa mise en place.

Encore une fois, la communication est la base de ce projet et le fondement de notre démarche, au-delà des parties prenantes, consiste à y associer l’ensemble du personnel.

 

Vous avez obtenu un taux de participation impressionnant de 80%, ce qui n’est pas très courant. Avez-vous du organiser plusieurs vagues de communication ?

Le plus important est d’informer du pourquoi de la démarche et comment seront exploitées les informations collectées. La confidentialité des données et l’anonymat des participants est également un axe primordial à la réussite du diagnostic. Nous avons souhaité que nos collaborateurs soient au fait de nos engagements RSE pour être, ensemble, encore plus responsables, plus durables, plus éthiques à l’avenir et ainsi, toujours mieux accompagner nos familles et maintenir la durabilité de nos ressources. Pour ce faire, nous avons fait réaliser une évaluation RSE par les salariés. Ce projet est une preuve d’engagement vérifiable à tout moment par un logo présent sur notre site ainsi qu’un QR CODE que nous pouvons reprendre dans tous les documents de l’entreprise.

Par ailleurs, les salariés sont des éléments clés dans la mise en place durable de la RSE. Totalement impliqués dans la démarche en cours, ceux-ci définissent ainsi les actions prioritaires qui seront mises en place selon un plan d’actions à court et moyen termes. Ce plan d’action sera rédigé en tenant notamment compte des enjeux et objectifs prioritaires faisant partie intégrante de la stratégie de l’entreprise. L’intégration du CSE (Comité Sociale Economique) de l’entreprise à la démarche est une valeur ajoutée au processus.

La preuve d’engagement DIAG26000 est un plus, vérifiable à tout moment. Nous allons pouvoir mettre en place le logo affichant notre engagement sur notre site et ça c’est plutôt bien. On a intégré aussi dans la démarche notre QSE  parce que c’est une valeur ajoutée au processus. Tout le monde était parfaitement au courant de pourquoi on le faisait et où nous voulions aller. Je pense que c’est le fruit du travail quotidien au niveau ressources humaines. Être proche des gens, respecter les gens, les tenir au courant

 

Après le temps du diagnostic participatif, vient le temps de l’action. Qu’avez-vous prévu pour continuer à rendre votre démarche  dynamique ?

Nous sommes déjà dans l’action dans le sens où les parties prenantes de l’information sont des relais hyper importants. Il y a des réunions qui se font déjà régulièrement avec ces parties prenantes. Elles permettent d’intégrer les objectifs sociétaux et environnementaux à la stratégie globale. Il y a des tableaux de bord qui permettront d’avoir une traçabilité en adéquation avec les actions définies.

Il est vrai que la responsabilité sociétale se retrouve mise en avant par notre secteur d’activité, qui est tellement particulier. Le fait de mettre en avant l’intégration RSE dans son modèle économique est aujourd’hui important. Je pense que la jeune génération qui arrivera demain sur le marché du travail aura une démarche environnementale avancée.

Je n’attends pas que l’audit soit réalisé et finalisé pour essayer de mettre des choses en place. Nous essayons d’être dans l’action continuelle. Les avantages y sont nombreux, concurrentiel, réputation, fidélisation des salariés, relations avec les tiers…

 

Je crois que vous êtes aussi actif en dehors de l’entreprise, sur votre territoire ?

Brest métropole et le pays de Brest sont actuellement partenaires d’un projet européen intitulé « TOMORROW », dont l’objectif est de faciliter la transition énergétique, climatique et sociétale dans les villes européennes. La métropole fait ainsi partie des 6 villes pilotes (avec Valence, Dublin, Mouscron, Nis et Brasov) qui vont expérimenter des méthodes de participation innovantes afin de construire avec les acteurs locaux et les citoyens des feuilles de route de transition pour leur ville.

Ce projet s’inscrit dans la continuité du Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET) 2019-2025, outil de la collectivité pour déterminer les objectifs à atteindre et un programme d’actions en vue d’atténuer le changement climatique et de s’y adapter.

La Direction Écologie Urbaine de Brest métropole porte le projet TOMORROW et travaille à la définition d’une méthode de participation adaptée en vue de cibler les acteurs du territoire : entreprises, institutions, associations, scientifiques, citoyens. Ce travail a été initié depuis le printemps 2020 avec un groupe de personnes issues des services de la métropole, de la ville de Brest et des partenaires externes.

La SAEML des PFCA est engagée, à travers une charte pour le climat, à mettre en œuvre des actions contributives à des objectifs, optimiser les consommations énergétiques, les flux déchets, le tri, évaluer le potentiel solaire des toitures… Il est important de devenir acteur face aux bouleversements climatiques et dans la mise en place de mesures adaptées.

Nous faisons également partie de l’UPFP (Union du Pôle Funéraire Public) dont le secrétaire général, Patrick Le Rognon, par ailleurs directeur général des Pompes funèbres publiques de La Rochelle a pour objectif de mettre au point un référentiel RSE dédié au secteur du funéraire.

Le futur des standards RSE

Une interrogation traverse en ce moment la sphère des experts en Responsabilité Sociale des Entreprises : après la décision de ne pas réviser la norme ISO26000 et le refus de mettre en place un comité technique ISO sur la responsabilité sociale, y-a-t-il un avenir pour les normes RSE ?

De nombreux échanges ont lieu sur ce sujet, en particulier sur le groupe LinkedIn animé par Pierre Mazeau. Il m’a semblé intéressant de chercher aussi une réponse à cette question dans la base de données des réponses à diag26000. Pour rappel, Diag26000 est un diagnostic interactif, basé sur les 7 questions centrales de la norme ISO26000, créé par un groupe de travail Centrale Ethique en 2011. Une partie de son succès tient au fait que la grille d’évaluation démystifie la norme : on peut évaluer la stratégie RSE de son entité sans jamais avoir entendu parler de la norme.

Assez logiquement, l’on peut penser que si les normes RSE étaient en perte de vitesse, cela se traduirait par une baisse du nombre d’utilisations de cet outil. Le graphique ci-dessous montre qu’il n’en est rien. Bien sûr le soufflet est retombé un peu, suite au lancement de la norme en 2011-2012 (chiffre 2011 non significatifs car l’outil a été créé fin 2011). Mais l’on note une augmentation déjà significative, avant que le partenariat officiel avec le label Lucie soit lancé en 2017.

diag26000 évolution nombre de réponsesIl était aussi tentant de jeter un oeil sur l’évolution des profils moyens sur les 7 questions centrales au cours du temps. S’il est difficile de dégager une tendance franche, une curieuse baisse apparaît sur l’ensemble des 7 questions centrales sur les +800 utilisations réalisées en 2016 ! La base de données des réponses à Diag26000 est disponible en open data pour tous les membres du Comité Scientifique de l’association Diag26000 : si vous avez dans vos équipes des chercheurs ou des étudiants qui peuvent consacrer du temps à l’analyse de cette riche base de données ils sont les bienvenus ! N’hésitez pas à prendre contact via le formulaire sur le site diag26000.

ISO26000 7 questions centrales

Rappelons aussi que l’association est ouverte à tous les experts qui souhaitent utiliser l’outil Diag26000 pour faire évoluer la RSE chez leurs clients !

Lucie, 10 ans déjà !

Vendredi 22 septembre, le Label LUCIE fêtait ses 10 ans dans les locaux du CNAM. De nombreux participants : représentants des organisations labellisées Lucie (ou qui ne vont pas tarder à l’être !) et consultants RSE. J’ai d’ailleurs eu le plaisir d’échanger avec Nicole PILLON (Verso transition) et Corrine CHARTIER (Interreface), deux consultantes Lucie qui ont déjà fait le choix de proposer aussi l’outil Diag26000 en mode BotB à leurs clients.

L’occasion de voir que le numérique prend une importance croissante dans les services offerts par le label Lucie : outil de partage des bonnes pratiques annoncé pour 2018 et évaluation du rendement des actions RSE grâce à une bas de données développée en partenariat avec GOODWILL. L’auto diagnostic DIAG26000 reste utile pour une première auto évaluation comme le souligne la nouvelle plaquette Lucie. Certains membres de la communauté l’utiliseront ils bientôt aussi sous sa forme participative ? C’est en tout cas sous cette forme qu’il livre toute sa puissance en regroupant automatiquement les réponses de l’ensemble des collaborateurs et permettant une analyse des écarts de perception qui peut être utile pour optimiser les plans d’actions.

La table ronde de l’après midi s’est rapprochée des notions de management et confiance. Comment pousser les entreprises à se lancer en RSE (hard law ou autres incitations?) mais aussi comment inciter tous les salariés à s’impliquer. Les dirigeants membres du CJD semblent en avance sur ce point. Chiara SAMMARTINO rappelle qu’une commission réfléchit en permanence sur les nouvelles modèles économiques et cite plusieurs exemples de transformations réussies. Les outils numériques accessible par les non initiés, comme Diag26000, devraient aider les managers à pousser un maximum de collaborateurs à participer. Pierre Yves SANCHIS nous alerte sur le fait que le baromètre erse semble mettre en évidence une dégradation dans la confiance que les consommateurs accordent aux entreprises.

Ethique et industrie : la vidéo

Les vidéos des 3 tables de rondes sur le thème « quelle éthique pour l’industrie du futur » organisées par l’Institut de la réindustrialisation et les Arts et Métiers ParisTech sont en ligne.  Bravo aux élèves ingénieurs qui ont préparé ces échanges et à Fabien CLAIRE qui a su animer l’ensemble en respectant le timing ! La seconde table ronde, à laquelle participait Diag26000, commence vers 50 minutes mais vous avez à votre disposition 2 heures d’échanges avec plusieurs experts : VEOLIA, ENGIE, ORANGE, MEDEF…. accès à la vidéo

Guide RSE Novethic

Le site NOVETHIC est une vraie source d’inspiration sur le RSE et les sujets connexes.

infographie NOVETHIC

Une page est dédiée à la mise en place de la RSE dans les entreprises. Elle cite de nombreux guides : CPME, ORSE, MEDEF, ADEME, ODD…. mais un seul outil de diagnostic : DIAG26000

Spécificités RSE des entités ESS

Yess : l’association qui regroupe les anciens de plusieurs grandes écoles impliqués dans l’Economie Sociale et Solidaire, recevait mardi 2 Mai le Président de l’association Diag26000 (auteur de ce billet) pour présenter l’outil Diag26000 et la spécificité du profil moyen des entreprises ESS :

YESS CENTRALESUPELEC Première constatation sur le taux de participation : sur les +5.000 réponses de la base de données Diag26000, 11% des réponses proviennent des associations ou ONG. Les dernières estimations nationales évoquent environ 10% des emplois portés par l’ESS en France. La participation à Diag26000 semble donc un peu au dessus de la moyenne nationale, sachant que de plus certaines entreprises ESS font partie des entreprises privées et se trouvent donc les 85% les représentant. Cette constatation n’a rien de choquant : compte tenu des valeurs portées par les dirigeants ESS, ces entités sont sans doute plus engagées RSE que la moyenne nationale.

DIAG26000 répartitions par type d'entités. engagé RSEIl est aussi intéressant de comparer les profils moyens de ces 3 types d’entités sur les 7 questions centrales de l’ISO 26000. Sans surprise, les associations et ONG sont en avance sur la question du « développement local, l’animation des communautés » : un score de 69% alors que les entreprises restent à 62%. Cette différence s’inverse pour l’axe des « questions relatives aux consommateurs » : les entreprises sont à 69% et les associations ONG à 61%. Plus inquiétant est le score obtenu sur la question centrale relative à l « environnement » : 47% seulement. Rappelons que d’après le mode de calcul du profil Diag26000, le seuil de 50% est celui à partir duquel l’on peut considérer que les avis commencent à être globalement négatifs. De gros progrès donc à faire pour les associations et ONG sur cet aspect environnement !

DIAG2600 Bien que cela n’était pas l’objet principal de l’échange, l’on remarque aussi sur le graphique les points faibles des collectivités territoriales sur les aspects « droits de l’homme » et « relations et conditions de travail » : pratiquement 10% en dessous des moyennes des autres types d’entités. Pas certains que nos candidats à la présidentielle aient une baguette magique pour faire évoluer rapidement les conditions de travail dans les collectivités territoriales mais les agents ont en tout cas à leur disposition un outil accessible librement en ligne pour faire le point sur leurs risques psychosociaux : http://diagnosticrps.net

 

Yess reçoit Diag26000

Le groupement YESS regroupe plusieurs entités d’alumnis de différentes écoles qui sont concernées par l’ESS.
ESS ESSEC INSEAD EDHEC AGROPARISTECHLe 2 mai au soir, YESS reçoit le président de Diag26000 pour échanger autour des possibilités de l’outil et faire un focus particulier sur le profil des entreprises issues de l’ESS. Pour participer, il suffit de s’inscrire en ligne : https://www.meetup.com/fr-FR/Collectif-You-and-ESS-YESS-Paris/

Plein stand à PRODURABLE

Pour fêter son 1er anniversaire, l’association Diag26000 était présente sur le salon PRODURABLE, au sein du village LUCIE. En deux jours, plus de 100 personnes se sont arrêtées sur le stand pour échanger, découvrir le diagnostic accessible librement en ligne et comprendre comment chaque individu peut l’utiliser pour vérifier qu’il est bien engagé RSE.

PRODURABLE10ANS engagé RSE DIAG26000
Plusieurs adhérents se sont relayés pour animer le stand et répondre aux nombreuses questions : Nicole PILLON (Verso transition) , Corrine CHARTIER (Interreface) et Pablo SANTAMARIA (Formitel).

PRODURABLE10ANS NICOLE PILLON CORRINE CHARTIER


Pour fêter les 10 ans de PRODURABLE, l’association a offert 2 preuves d’engagement RSE à deux entreprises tirées au sort parmi celles qui se sont inscrites en ligne : JetSolidaire et Worldline. Bravo aux heureux gagnats. Vous retrouverez donc bientôt leurs preuves sur leurs sites web mais rappelons que le concept de preuve d’engagement RSE, basée sur l’utilisation participative de Diag26000, est accessible à 500 euros seulement !

Les femmes et la RSE

Nous sommes le 8 Mars, journée internationale de la femme, ou des droits de la femme (car la dénomination dépend des pays…) et il est tentant de se poser la question : qu’est ce que peut nous apprendre la base de données des +4.900 diagnostics réalisés avec Diag26000 sur la différence Homme/Femme.

Plusieurs journaux font ce matin leur gros titre sur la sous représentation des femmes dans les organes de direction. La population ayant utilisé Diag26000 n’échappe pas à la règle. Un peu moins d’une réponse sur 2 provient d’une femme (44%). Par contre la répartition en fonction du niveau hiérarchique montre que ce pourcentage tombe à 34% pour les dirigeantes et dépasse 50% pour les exécutantes.

RSE CSR Sexe Diag26000 dirigeant executive

Il semble aussi opportun de se poser une autre question : le sexe a-t-il une influence sur la perception de la démarche RSE de l’entreprise ? Le graphique ci-dessous montre clairement que non. Sur plusieurs milliers de réponses, les profils sont quasiment confondus. Les différences sont minimes et à la limite de l’intervalle de confiance. Les femmes sont un peu plus positives sur la question centrale « environnement  » et un peu moins concernant « la loyauté des pratiques ». Sur les 5 autres questions centrales, les courbes se recouvrent parfaitement !

RSE CSR Sexe questions centrales ISO26000 gouvernance

Une analyse plus poussée permettrait sans doute d’identifier des différences sur certains segments de population. Mesdames et Messieurs les chercheurs, étudiantes et étudiants en manque de données pour vos études, n’oubliez pas que la base de données de Diag26000 est accessible à toutes les institutions faisant partie du Comité Scientifique de l’association Diag26000.

366 exemples

Effycicle propose sur son site un document présentant 366 initiatives RSE DD intéressantes glanées en 2016. Plusieurs dizaines de pages à lire à petite dose car sinon l’on a vite le vertige, mais qui mettent en évidence la diversité des sujets et des types d’acteurs engagés dans la RSE. Un peu dommage qu’il n’y ait pas un mini moteur de recherche par thème et/ou secteur : peut être pour une prochaine version ?

366 initiatives DD RSE Efficycle