Spécificités RSE des entités ESS

Yess : l’association qui regroupe les anciens de plusieurs grandes écoles impliqués dans l’Economie Sociale et Solidaire, recevait mardi 2 Mai le Président de l’association Diag26000 (auteur de ce billet) pour présenter l’outil Diag26000 et la spécificité du profil moyen des entreprises ESS :

YESS CENTRALESUPELEC Première constatation sur le taux de participation : sur les +5.000 réponses de la base de données Diag26000, 11% des réponses proviennent des associations ou ONG. Les dernières estimations nationales évoquent environ 10% des emplois portés par l’ESS en France. La participation à Diag26000 semble donc un peu au dessus de la moyenne nationale, sachant que de plus certaines entreprises ESS font partie des entreprises privées et se trouvent donc les 85% les représentant. Cette constatation n’a rien de choquant : compte tenu des valeurs portées par les dirigeants ESS, ces entités sont sans doute plus engagées RSE que la moyenne nationale.

DIAG26000 répartitions par type d'entités. engagé RSEIl est aussi intéressant de comparer les profils moyens de ces 3 types d’entités sur les 7 questions centrales de l’ISO 26000. Sans surprise, les associations et ONG sont en avance sur la question du « développement local, l’animation des communautés » : un score de 69% alors que les entreprises restent à 62%. Cette différence s’inverse pour l’axe des « questions relatives aux consommateurs » : les entreprises sont à 69% et les associations ONG à 61%. Plus inquiétant est le score obtenu sur la question centrale relative à l « environnement » : 47% seulement. Rappelons que d’après le mode de calcul du profil Diag26000, le seuil de 50% est celui à partir duquel l’on peut considérer que les avis commencent à être globalement négatifs. De gros progrès donc à faire pour les associations et ONG sur cet aspect environnement !

DIAG2600 Bien que cela n’était pas l’objet principal de l’échange, l’on remarque aussi sur le graphique les points faibles des collectivités territoriales sur les aspects « droits de l’homme » et « relations et conditions de travail » : pratiquement 10% en dessous des moyennes des autres types d’entités. Pas certains que nos candidats à la présidentielle aient une baguette magique pour faire évoluer rapidement les conditions de travail dans les collectivités territoriales mais les agents ont en tout cas à leur disposition un outil accessible librement en ligne pour faire le point sur leurs risques psychosociaux : http://diagnosticrps.net

 

Plein stand à PRODURABLE

Pour fêter son 1er anniversaire, l’association Diag26000 était présente sur le salon PRODURABLE, au sein du village LUCIE. En deux jours, plus de 100 personnes se sont arrêtées sur le stand pour échanger, découvrir le diagnostic accessible librement en ligne et comprendre comment chaque individu peut l’utiliser pour vérifier qu’il est bien engagé RSE.

PRODURABLE10ANS engagé RSE DIAG26000
Plusieurs adhérents se sont relayés pour animer le stand et répondre aux nombreuses questions : Nicole PILLON (Verso transition) , Corrine CHARTIER (Interreface) et Pablo SANTAMARIA (Formitel).

PRODURABLE10ANS NICOLE PILLON CORRINE CHARTIER


Pour fêter les 10 ans de PRODURABLE, l’association a offert 2 preuves d’engagement RSE à deux entreprises tirées au sort parmi celles qui se sont inscrites en ligne : JetSolidaire et Worldline. Bravo aux heureux gagnats. Vous retrouverez donc bientôt leurs preuves sur leurs sites web mais rappelons que le concept de preuve d’engagement RSE, basée sur l’utilisation participative de Diag26000, est accessible à 500 euros seulement !

Entrée gratuite à PRODURABLE

Le salon PRODURABLE, salon de référence en matière de DD et RSE, ouvre ses portes dans 5 semaines : 14 et 15 mars 2017. L’association DIAG26000 sera présente pour la première fois, en face du village de notre nouveau partenaire Label LUCIE.

CSR PRODURABLE RSE

Pour vous permettre de nous rendre visite et profiter à fond de cet événement (plusieurs centaines de conférences et ateliers !), l’association DIAG26000 offre une entrée gratuite aux 200 premières demandes. Pour connaitre le code à utiliser cliquez ici

 

3% des salariés seulement….

Les résultats 2016 du baromètre  « l’entreprise responsable » EkoDev – Des Enjeux et des Hommes viennent de sortir. Un chiffre, à la fois impressionnant et alarmant, est mis en avant dans le rapport : seulement 3% des 1003 salariés interrogés par ViaVoice ont une vision globale de la RSE :

 

Capture
sources sondage 2016 Ekodev-Des Enjeux et des Hommes-Viavoice

Mais la même étude signale qu’ils sont aussi 58% à avoir envie de s’impliquer :

Capture

Heureusement des solutions simples et peu coûteuses sont disponibles pour offrir à chaque salarié une appropriation concrète de l’ensemble des facettes de la RSE. Des solutions qui représentent aussi un premier pas vers l’implication. Je pense en particulier à des outils accessibles librement en ligne comme Diag26000. Cette grille d’évaluation couvre tous les domaines d’actions recensés dans la norme ISO26000 et ses questions sont formulées de façon à être compréhensibles par l’ensemble des collaborateurs. Enfin un outil qui n’est plus réservé aux experts mais bien orienté pour faciliter l’implication de toutes les parties prenantes internes !

Dès la validation de ses réponses, chaque participant découvre en temps réel le score RSE qu’il vient d’attribuer à son entité. Un outil déclencheur de réflexion individuelle mais qui peut aussi provoquer des discussions autour de la machine à café (et pas seulement la table du CODIR…) car tout le monde n’a pas forcément la même perception.

nb : Des Enjeux et des Hommes a participé à la conception de l’outil Diag26000 en 2011 dans le cadre du groupe de travail Centrale Ethique comme l’AFNOR, le Label LUCIE et plusieurs dizaines d’experts.

le blog Diag26000 ? Worldwide !

Je le plaisir de partager avec vous l’origine des visites sur le blog de l’association depuis son lancement à la fin de l’année 2015. Comme l’indique le code couleur, la majorité des consultations se font encore à partir de la France mais l’on découvre aussi que plusieurs dizaines de pays ont amené au moins un visiteur. Mention spéciale pour le continent africain, mais l’amérique du sud est bien présente aussi !  Encore un effort pour atteindre 99 : le nombre des pays signataires de la norme ISO 26000 à l’origine de Diag26000 !

répartitiion géographique des visiteurs de blog diag26000
répartition géographique des visiteurs de blog diag26000

La couleur verte indique un pourcentage de visites faible par rapport à celles provenant de France (80%) mais cache de grosses différences. Par exemple : 67 visites provenant des USA, 31 d’Algérie ou encore 2 de Corée (sans que l’outil utilisé, SlimStat, permette de distinguer la Corée du Nord de la Corée du Sud).

Et toi, lecteur de ce billet, de quel pays te connectes-tu pour lire notre blog ?

Le CercleRSE d’Orange

Vendredi 15 janvier 2016, Orange organisait une matinée #CercleRSE pour faire le point quelques semaines après la fin de la COP21. Toujours un risque dans ce genre de manifestations organisée par un grand groupe : entendre uniquement des responsables de l’entreprise en vanter les vertus. Vendredi les représentants d’Orange Business Service étaient nombreux, certes, mais entourés de personnalités extérieures tout aussi impliquées dans la RSE.

CYv1wm-WAAA51Gp

Après l’ouverture par Patricia WALDRON-WERNER, Christine ALBANEL rappelle que la COP21 a connu un vrai « momentum » avec pour la première fois l’implication de grands groupes dans les négociations permettant de faire avancer la lutte contre le changement climatique. Pour Orange, cela veut dire se battre pour faire baisser la signature CO2, mais aussi agir sur l’écosystème des téléphones portables (recyclage, SIM only…) et l’écoconception y compris dans les services (analyse de la signature CO2 potentielle de chaque ligne de codes, optimisation des antennes relais pour réduire la puissance nécessaire…).

CYv4HryWsAA5uik
Gilles VERMOT-DESROCHES vient présenter un autre groupe investi depuis longtemps dans le DD et la RSE : SCHNEIDER-ELECTRIC. Son entreprise a profité de la COP21 pour afficher son engagement à atteindre une neutralité carbone en 2030. Le groupe dispose déjà d’un baromètre interne DD-RSE dont les résultats interviennent pour 30% dans le calcul de l’intéressement collectif. Pourtant le plus dur reste de convaincre les collaborateurs de s’investir personnellement. Note perso : et si les outils participatifs comme Diag26000 faisait partie des solutions pour relancer la motivation des collaborateurs ? Coup de pique aussi contre les discours assurant que tout le monde sera gagnant dans l’évolution vers des économies moins carbonées « Le monde des bisounours c’est terminé ! Pour atteindre les objectifs de la COP21, il y aura des perdants ».

CYwAKXSWMAA06jg

Philippe TUZZOLINO est à la fois le Directeur Environnement du groupe Orange et son représentant au sein de l’Union Internationale des Télécommunications. Il confirme que la participation des entreprises a changé la dynamique pour cette 21ième COP : les entreprises étaient à proximité, dans la zone bleue. Il précise aussi que la méthode de négociation a été construite à partir des besoins et pas à priori . On évoque aussi le fameux « shall » or « should » sur lequel bloquaient les américains et de l’astuce qui a considéré à dénoncer cela comme une faute de frappe pour éviter de tout devoir renégocier au dernier moment.

Avec Thierry BONHOMME on parle de partenariat avec la Chine, décidément partenaire incontournable pour les grands groupes occidentaux : Orange a signé un MOU avec Huawei pour faire de la recherche sur des éléments de réseaux de télécommunications capables d’adapter leur puissance et donc leur consommation au débit du réseau. La prise en compte des principes du développement durable dans le smartmetering aussi : les compteurs intelligents permettent de limiter les fuites d’eaux et les déplacements des techniciens, certes, mais il faut aussi les concevoir pour éviter de devoir changer trop souvent les batteries ou les cartes SIM qui leur permettent de communiquer.

CYwNVsZW8AE5Qv3

Valérie DAVID, responsable DD du groupe Eiffage nous vante l’originalité du nouvel Institut de la Ville Durable : casser les silos, faire travailler ensemble les fonctionnaires de différentes structures, faire le lien entre les services publics et les entreprises…Smartseille est un premier laboratoire du savoir faire français en matière de ville durable, avec 30 partenaires impliqués. Le groupe Eiffage travaille aussi sur des démonstrateurs de villes durables à l’étranger : une technologie basée sur un moteur de jeux vidéos permet de numériser l’ensemble d’une ville et de montrer les nombreuses possibilités des services numériques aux décideurs du Kahzastan et du Pérou. En Chine, plusieurs « villes éponges » travaillent sur la récupération des eaux de pluie avec comme objectif de les utiliser pour couvrir 60% de leur besoin en eau.

On parle aussi de #DigiCopLife, de la façon dont Orange s’organise pour avoir un délai de mise sur le marché de seulement 6 mois pour de nouvelles idées glanées aux 4 coins du monde, de #cleantechopen avec Ecosys, de la cité des objets connectés avec Eolane…

Foison d’idées donc autour du DD et de la RSE dans les domaines du numérique et des télécommunications. Beaucoup d’idées et de projets ! A tel point que l’on peut se demander comment les dirigeants du groupe Orange s’y prennent pour assurer la cohérence d’ensemble. Peut être utilisent-ils de belles cartes d’idées pour mieux naviguer dans cette complexité ?