L’outil DIAG 26 000 présenté l’université de Palerme – Sicile

Lors de la conférence internationale de l’EBEN 2016 à l’université économique de Palerme, DIAG 26 000 a été présenté les 8 et 9 septembre.

Cela a été l’occasion de montrer une étude réalisée grâce à la base de données existante de l’association. L’analyse des 4000 profils (en mars 2016), a permis de montrer que la plupart des organisations avec un score élevé en environnement avaient aussi des scores importants en gouvernance et loyauté de pratiques. Etude en anglais sur demande à P. Griveaud qui a présenté l’article. pascale@wecompany.me

La conclusion de la discussion qui a suivie lors du congrès, a effectivement mis en avant que développer des actions sur les 7 questions principales de la responsabilité sociétale et selon l’ISO 26000 est complexe pour les organisations. Car les liens ne sont pas toujours visibles entre les thématiques.  Mais l’outil DIAG 26 000 donne aux managers et à l’équipe RSE, une vision globale et un bon point de départ. 

EBEN : Sa mission est de promouvoir l’éthique et le business excellence, afin de sensibiliser les acteurs économiques aux challenges éthiques sur les marchés d’un monde globalisé et de permettre le dialogue sur le rôle du business dans nos sociétés.  

« Integrity without knowledge is weak and useless, and knowledge without
integrity is dangerous and dreadful »
Samuel Johnson

Citation extraite du site http://www.eben-net.org/

Diag26000 et PokemonGO

Les articles sur le phénomène #PokemonGO se multiplient mais j’ai retenu 2 chiffres intéressants de la lecture du dernier, paru dans Le Monde Idées. Les premiers jeux Pokémon rouge, Pokémon bleu dédiés à la console Nitendo étaient payants il y a 20 ans. Résultats : 76 millions d’unités écoulées tout de même, mais en plusieurs années. Cette année PokemonGO est gratuit et il a été installé 130 millions de fois en un mois seulement !

Quel rapport avec Diag26000 me direz-vous ? Juste un début de réponse aux personnes qui s’étonnent, voire s’offusquent, que la grille de diagnostic Diag26000 soit par défaut en accès libre. Si l’on veut que la #RSE se développe, aussi vite que la chasse aux Pokémons, il est primordial d’offrir un premier niveau d’accès gratuit !

Trophée RSE 66

Le département, l’#UPE66, la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, la Chambre de Commerce et d’Industrie, l’Union Professionnelle Artisanale, la Chambre d’Agriculture et le club RSE sont les organisateurs d’un concours doté de 3 prix (2.000, 3.000 et 5.000 euros !). Pour préparer leurs dossiers, l’outil Diag26000 est ouvert à toutes les entreprises et associations souhaitant concourir ! N’hésitez pas à l’utiliser pour évaluer votre score RSE avant de déposer votre dossier.

logo-trophees-rse66-low

La RSE et l’innovation de rupture (disruption)

Ce terme anglais de « disruption » caractérisait les traumatismes liés à une catastrophe naturelle, tremblement de terre, tsunami… ». Il n’était jamais employé dans le business, au début des années 90. Le professeur de Harvard, Clayton Christensen a imposé mondialement le terme via son best-seller « Innovator’s Dilemma » (1997). Il définit l’innovation de rupture comme une méthodologie créative. Pour Christensen, sont disruptifs les nouveaux entrants qui abordent le marché par le bas, et se servent des nouvelles technologies pour proposer des produits ou services moins chers. 

Pour Philippe Silberzahn, professeur à l’EM Lyon, il ne fait aucun doute que le mot rupture est employé à tout bout de champ dès qu’un industriel est attaqué par un nouvel acteur sur son marché. Il tire des travaux de Christensen, une définition différente de la rupture, qui devient « une opportunité pour un acteur en place de développer un modèle d’affaires différent de son activité en cours ». Dans son livre « Relever le défi de l’innovation de rupture » (2015), il présente un modèle d’affaires qui associe proposition de valeurs, modèle de profit, recherche et utilisation de ressources, valeurs ajoutées des processus et valeurs nécessaires pour les mettre en oeuvre.

Ce sont autant de paramètres sur lesquels l’on peut s’appuyer pour innover et créer une rupture. Ce qui est encourageant, est que la recherche des différentes valeurs ajoutées touche  aux thématiques de la responsabilité sociétale. Et DIAG26000 est une manière simple de cadrer les axes d’innovation possibles….

30 juin, matinée d’échange organisée par FORSE

emotionheader

L’association FORSE organise le 30 juin une matinée « Les outils de la RSE » au Palais du Travail de Villeurbanne. Une occasion de rare de faire le point en découvrant les solutions proposées par plusieurs acteurs engagés dans la RSE. Je serai présent pour présenter l’association Diag26000, l’outil de diagnostic en ligne qui vous permet d’évaluer votre score RSE et afficher votre preuve d’engagement mais vous pourrez aussi dialoguer avec :
– Emilie Parnière (AFNOR),
– Michaël Troquet (Lucie),
– Dounia Besson (adjointe au maire de Lyon, label LVED),
– Bérengère Mendez (présentant GRI)

Il s’agit d’une matinée complète et après la table ronde des temps d’échange sont prévus pour que vous puissiez prendre le temps de discuter directement avec chaque intervenant. L’inscription se fait directement sur le site FORSE

2ème journée de mobilisation à Abidjan

Le Jeudi 19 mai 2016, Monsieur Agenor KOFFI, Promoteur et Ambassadeur de la Fondateur Performances Sociétales a organisé à Abidjan, République de Côte d’Ivoire, en partenariat avec l’Association Diag26000 une seconde journée de mobilisation des entreprises autour de l’outil Diag26000. Cette journée avait pour thème : « Présentation et vulgarisation de l’auto-diagnostic RSE via Diag26000 ». Elle a enregistré la participation de représentants d’entreprises et d’administrations publiques, dont la Caisse de Prévoyance Sociale de Côte d’Ivoire (CNPS) et le Centre de Promotion des Investissements (CEPICI).

Diag26000 en grand écran à Abidjan

Une présentation introductive suivie d’échanges a permis de faire l’ouverture de la journée. Cette présentation avait pour but de situer le cadre de la rencontre en rappelant aux participants les principes de base du Développement Durable, des ODD et de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE).

La méthodologie adoptée au cours de l’atelier était de type participatif. Chaque participant a été amené à donner son avis sur les différents points abordés. Des travaux de groupes ont suivi la présentation de l’outil Diag26000. Ces travaux collectifs ont permis aux participants de contribuer pleinement à l’utilisation et l’appropriation de l’outil à travers des simulations de réponses au questionnaire et d’analyse des résultats et graphiques. Cette approche a permis de rendre plus accessible Diag26000 à partir des exemples concrets et des différentes informations fournies aux participants par M. Agenor KOFFI de la Fondation Performances Sociétales, Partenaire de Diag26000.

Les prix Renault sont aussi RSE !

Alors que les médias buzzent autour de la multiplication des scandales chez plusieurs constructeurs automobiles, Renault distribue ses « Dealer of the year Renault 2015 », dont un prix RSE remis à BODEMER (entreprise que je découvre, comme quoi les prix RSE sont importants pour la notoriété). BODEMER propose des conditions avantageuses aux personnes en situation de précarité. l’article sur le site de Auto Info vous permet d’en savoir plus. Notons au passage qu’il est rassurant aussi de voir que la RSE passe aussi dans les rubriques des sites très techniques 🙂 !

DIAG26000 avec l’EM Lyon à Shanghai

Lors d’un séminaire, la semaine dernière, à L’East China University Shanghai, avec l’EM Business School de Lyon , nous avons testé DIAG 26000 avec une vingtaine d’étudiants en formation continue du Master en Ressources Humaines.

Le cours était sur le pilotage de la Responsabilité Sociétale par les départements RH.  Nous avons consacré une matinée à utiliser DIAG 26000 et à comparer les différentes perceptions dans les entreprises asiatiques, avec celles de la base de données (4066 profils, le 26 avril 2016). Dans la salle était présents de groupes chinois et des filiales de groupes internationaux présents en Chine. IMG_0790

De très bons résultats sont apparus avec des équipes motivées pour changer leurs environnement, mais qui avouent aussi qu’il y a du green-washing sur les marchés concernant la RSE.

Lors d’un précédent voyage à l’exposition universelle en octobre 2011, j’avais remarqué un grand intérêt pour les thématiques socio-environnementales, notamment des entreprises manufacturières. C’était pratiquement un an après la publication de l’ISO 26000, guide de la responsabilité sociétale, en novembre 2010. Cette tendance se confirme 5 ans après avec une nouvelle génération de managers conscients des enjeux de réputation ou de risques environnementaux. Ils souhaitent plus d’attitudes éthiques dans les affaires et sont en recherche d’outils, en particulier adaptés à leurs marchés dynamiques (par ex. dans le recrutement et la problématique de fort turn-over). Ils voit des opportunités de meilleures communications pour leurs groupes ou de pérennité par la consolidation financière et la transparence. Par contre leurs volonté de bien faire résistera-t-elle aux résultats économiques en baisse chinois, aux coûts encore élevés de mise en oeuvre des systèmes de management ?  imgres-1

un débat autour de 4 solutions RSE

Les réseaux des anciens élèves des Arts et Métiers et de Centrale Supelec s’associent pour vous proposer un débat autour des solutions d’évaluations RSE volontaires.

Capture

Pour la première fois 4 acteurs de ce domaine réunis dans la même table ronde :
– Alain Jounot, délégué à la direction générale d’AFNOR Certification
– Bruno Pireyn, directeur opérationnel de l’Agence LUCIE
– François Salatko, co-fondateur de Rexcelys au sein de l’association FRANCE QUALITE
– et l’auteur de ce billet, Pablo Santamaria, président des associations CENTRALE Ethique et Diag 26000

La manifestation est prévue le 23 mai à 18h15, à la Maison des Arts et Métiers, 9 bis avenue d’Iena 75016 PARIS.

L’inscription se fait en ligne et le forfait de 20 euros comprend la participation au cocktail qui permettra de continuer à échanger avec les intervenants et les autres participants après le débat.

Cliquez ici pour vous inscrire

 

Baromètre RSE ORSE Malakoff Médéric : écouter et communiquer

Le salon PRODURABLE était l’occasion pour l’ORSE de communiquer sur la vague 2016 du baromètre RSE organisé avec Malakoff Médéric. Des informations intéressantes bien que le nombre de réponses utiles semble un peu bas compte tenu des enjeux (209 réponses exploitables).  Je vous propose dans ce billet un focus sur 2 points avec des graphiques extraits de l’analyse de ces réponses.

Un premier point confirme que les collaborateurs sont bien en première ligne pour les actions RSE / Développement Durable. De façon surprenante, les clients arrivent en seconde position. Les répondants pensaient-ils avant tout aux actions de communication ? Car cela n’a rien d’évident d’impliquer les clients dans les actions RSE et j’ai souvenir d’exposés de responsable DD dans la grande distribution faisant part de leurs difficultés pour éduquer leurs clients, leur apprendre à consommer les produits mieux et donc probablement en acheter en moins grande quantité. De l’eau en tout cas au moulin de l’association Diag26000 avec ce premier graphe, puisque l’utilisation participative du diagnostic permet de sensibiliser l’ensemble des collaborateurs.

RSE baromètre ORSE 2016
source baromètre RSE 2016 ORSE Malakoff Médéric

Un second point intéressant concerne les motivations des entreprises. La communication arrive en tête, ce qui promet de probables grands écarts des responsables pour communiquer en évitant le green washing. Un peu dommage que l’amélioration des performances ne soit qu’à 40% d’avis très important : la performance reste un facteur clé dans notre monde en crise et la plupart des études récentes montrent que plus de RSE = entreprise plus performante. Je me réjouis en tout cas que sur ce point aussi diag26000 apporte une partie de la solution : la preuve d’engagement est assurément un moyen simple pour communiquer efficacement aussi bien sur le web avec le logo cliquable que sur les documents papier avec le QRCODE dédié. Comme cette preuve d’engagement est accessible à partir de 500 euros, même les petites structures peuvent maintenant communiquer positivement sur leur démarche RSE.

RSE COMMUNICATION
source baromètre RSE 2016 ORSE Malakoff Médéric

Cliquez ici pour télécharger le rapport complet.