Responsabilité Sociétale et Compétitivité

Pour être au centre de la stratégie de l’organisation, la stratégie RSE doit devenir une composante à part entière du capital organisationnel. Par l’attention apportée aux équipes internes, par la prise en compte de toutes parties prenantes, la RSE est un élément moteur de l’amélioration de la performance économique.

Les bonnes performances économiques tendent à se modéliser par les nouvelles approches organisationnelles notamment du secteur digital. Ces modèles sont  orientées vers une plus grande intégration et une meilleure reconnaissance de tous les acteurs qui participent à la création de la valeur de l’entreprise (dirigeants, salariés, clients et fournisseurs, etc.). De ce point de vue, la RSE insiste sur l’inventaire de toutes les parties prenantes, le comité RSE ou le responsable RSE animant les relations entretenues par l’organisation. La coordination peut aller jusqu’à la recherche d’un objectif commun et cohérent contribuant à un management performant même lorsque les centres de décision stratégique sont éloignés physiquement ou fonctionnellement des centres de production effective.

La démarche RSE ainsi conçue permet de mobiliser en interne les acteurs de la production de biens et services, les services commerciaux, marketing et communication autour de  la même stratégie de marché, sans heurt ni apriori: car il n’y a pas d’historique ou de resentis négatifs liés à différences de vocabulaire.

Surtout le constat que les entreprises qui appartiennent à un réseau d’entreprises ou à un groupe sont plus enclines à mettre en place ces dispositifs RSE, confirme que  chacun y trouve des avantages mais surtout que les exigences et bonnes pratiques RSE apportent une plus-value qui n’est plus négligeable à grande échelle.

La Responsabilité Sociétale est une ressource immatérielle et spécifique du capital organisationnel de l’entreprise qui, par des gains en efficacité, peut générer des avantages compétitifs loin d’être négligeables en matière de compétitivité.

Développer des initiatives gagnant -gagnant

L’important est de développer un petit nombre d’initiatives  qui génèrent des bénéfices visibles pour la Société et l’entreprise

Rien ne sert de partir dans toutes les directions et de diluer les ressources allouées, il faut cibler des initiatives simples et pragmatiques, et parfaitement accessibles ou compréhensibles par les équipes et le public. Voilà quelques exemples choisis de mon expérience au fil des années. 

  • Cette entreprise est une carrière agissant dans une zone de chasse : il a été important de nouer un dialogue avec les clubs de chasse, les clubs de protection de la Nature et la municipalité puis de promouvoir des DSC01311passages faciles et bien aménagés pour les chasseurs ou les promeneurs entre les différentes parcelles. Pour la carrière cela améliore la récupération paysagère après l’exploitation . Mais surtout a permis de développer de très bonnes relations. Pas vraiment de coûts supplémentaires tout a été fait en interne. 
  • Cette autre entreprise dans le textile qui fait produire des pièces dans le nord de l’Inde, a noué des liens avec une école de langues pour IMG_0009l’apprentissage de l’anglais pour les enfants locaux et  donner de l’argent à l’achat d’un bus bibliothèque itinérante. Ce dernier va dans les villages choisis localement et apportent  en complément des conseils d’experts juridiques, et d’hygiène aux femmes isolées. L’entreprise a valorisé ses initiatives et son image auprès de ses clients, en communiquant via son site marchant en ligne sur le sujet. 
  • Une troisième entreprise donne des repas régulièrement à des associations d’aide pour des populations défavorisées et propose des conseils diététiques. Cela est simple et naturel pour ses restaurants et  leurs chefs. 

Un outil de perception sur les valeurs portées par l’entreprise

De plus en plus d’entreprise et d’administrateurs se sentent très concernés par l’image que porte leur entreprise: image associée à la marque sur les marchés ou image interne de l’entreprise activée par les équipes et les services des ressources humaines.

Avec DIAG26000 chaque collaborateur peut répondre aux questions concernant l’image de son entreprise. Chacun va exprimer de façon anonyme l’image qu’il perçoit en venant travailler tous les jours. Avec cet outil, les spécificités de l’image interne sont mesurées car leurs rôles devient de plus en plus importants dans la gestion des ressources humaines et la responsabilité sociale.

DIAG26000 favorise et facilite l’approche sociale comme vis à vis des parties prenantes. Ce dernières peuvent aussi remplir un questionnaire sur demande l’entreprise. Dans ce cas le responsable de l’enquête envoie un questionnaire dédié en créant un groupe cible spécifique. Ces groupes représenteront l’image externe.

Les résultas permettent de déduire des implications stratégiques pour l’entreprise, que ce soit pour une perspective RSE / RSO ou pour une enquête interne. Les résultats sont analysés soit en interne par le management soit avec l’aide d’un partenaire adhérent à l’association DIAG26000.Il sera alors nécessaire d’apporter une attention particulière à:

  • la validation et la cohérence des résultats face aux valeurs de l’entreprise;
  • la relations de confiance ou les liens que les résultats vont mettre en avant entre les clients, les employés ou les partenaires ciblés.
  • Enfin de compte quel est l’image transmise de l’entreprise?

L’image fait partie intégrante de la vie de l’entreprise, elle reflète son histoire et ses valeurs, sa dynamique et sa position stratégique sur ces marchés. Comme le commentent certains auteurs « l’image est le vecteur qui devient le plus important de la communication d’une organisation, car l’impact en est multiple » : crédibilité, réputation, engagement, réussite…

Et DIAG26000 peut vous aider dans ce sens!

Sélectionner des thématiques RSE qui restent confortables pour l’entreprise

  • L’entreprise peut intervenir dans la limite de ses ressources, qu’elles soient technologiques ou économiques. Mais surtout la valeur ajoutée se crée des 2 côtés en se posant quelques questions :

    • Quel est l’impact social, économique de cette action ?
    • Y a-t-il une innovation sociale ou environnementale ?  
    • Quels sont les bénéfices pour les processus de l’entreprise ?
    • Peux-t-on communiquer dessus?
  • Ces questions sont posées en référence avec les activités de l’entreprise. Elles sont différentes pour une multinationale ou pour une entreprise locale. Par ex.  une entreprise qui investit des capitaux dans d’autres entreprises en Inde et en Afrique:

    1) Elle définit une stratégie d’intervention RSE basée sur ses différents territoires géographiques . Dans chaque pays une  problématique  adaptée peut-être choisie. Cela peut aller de l’environnement et la désertification dans certains pays d’Afrique à l’amélioration des conditions de vie des femmes et des enfants en Inde. 

  • stethoscope-147700__1802 ) Ou bien, l’entreprise internationale préfère s’investir sur un sujet global et mondial comme le sida , ce qui peut avoir des effets sur les relations avec les institutions locales ( ministre de la santé), certaines ONG ou la main d’œuvre (mise en oeuvre de contrôle Sida ou de visite médicale), comme sur l’amélioration des conditions de vie des pays les plus touchés, pays dans lesquels l’entreprise produit.

 

Au niveau local c’est la même chose en privilégiant des sujets, des entités ou clubs sportifs locaux…etc.

Un outil pour une meilleure gouvernance

Un outil pour  aider un conseil d’administration à mieux gérer son mode de gouvernance: DIAG26000 propose des questions basées sur les 7 questions principales de l’ISO 26000, la gouvernance est une de ces questions principales.

Dans DIAG26000, 8 questions de gouvernance sont proposées et touchent les valeurs, la stratégie RSE au sein de la stratégie générale de l’entreprise. Mais aussi la communication qui est faite « Top-down » et l ‘amélioration continue avec la mise en oeuvre et le suivi des indicateurs dans les différentes thématiques. Ci-dessous j’ai choisi de présenter 2 exemples qui touchent la cartographie des parties prenantes et la conformité réglementaire: ce sont 2 sujets qui ont été renforcés lors de la publication de l’ISO26000 fin 2010.

(1) Dans le cadre du développement d’un management de  responsabilité sociétale (CSR, RSE/RSO), une des premières actions à réaliser est l’identification des parties prenantes  (leur cartographie) . Cette identification s’accompagne de questions telles que : quelles sont mes relations avec ces parties prenantes? comment communiquons -nous en externe/ interne? Que pouvons-nous améliorer de nos relations? Certaines de ses questions sont simples, d’autres demandent beaucoup d’efforts et notamment quand les échanges ne sont pas très bons ou inexistants, en cas de conflit. En général  le recours à un expert externe RSE aide à construire une bonne relation ou à mettre en place de bonnes pratiques. Il agit comme un médiateur mais connait les enjeux du Développement Durable. 

(2) En plus de 150 pages, la norme internationale ISO 26000 propose de nombreuses références  de textes réglementaires comme de bonnes pratiques internationales. L’organisation doit veiller à connaitre les réglementations qui concernent ses activités, et à les suivre. Souvent la conformité réglementaire est suivie en interne par un service (directeur de la Qualité ou des systèmes de management QSE… ) avec des missions ou des inputs venant d’un cabinet de consultants ou d’avocats. En pratique, un consultant externe qui connait bien la légalisation nationale ou régionale (très important dans certains pays comme en France car nombreux textes ou comme en Chine car nombreux textes locaux et régionaux) sera plus efficace pour construire un outil de suivi de conformité. De nombreuses organisations oublient souvent les autres conventions ou chartes auxquelles elles adhérent qui doivent figurées dans leur liste et  être intégrées dans le suivi de la conformité réglementaire.

Beaucoup d’autres aspects de la stratégie et de la gouvernance RSE peuvent être illustrés, et  je tenterai de les développer dans de futurs articles.

Pour d’autres informations ou questions spécifiques n’hésitez à m’écrire directement. ou à suivre ce blog DIAG26000 ou mon blog wecompanysocial 

 A bientôt

« L’entreprise ne vit pas sur une île déserte »

Ce titre vient de l’ISO 26000, guide pour la responsabilité sociétale, publié en novembre 2010. Cela signifie que le manager ou le responsable RSE doit identifier des points de contact entre votre entreprise et la Société  mais doit rendre compte de ses activités à des parties prenantes qu’interagissent avec elle. Pour cela le responsable RSE détermine une cartographie de ces parties prenantes en se posant les question suivantes:

treasure-map-153425__180

1) « Comment mes activités affectent la Société, mon Environnement ? » Par exemple est-ce que tous mes postes de travail possèdent un risque acceptable ? N’y a-t-il pas de discriminations entre les salariés ? Quels sont les dangers d’utilisation de mes produits  chimiques?

2) « Comment la Société peut affecter ma compétitivité ? » Cela concerne des sujets comme la protection de la propriété intellectuelle, le management des talents et le développement de compétences de mes équipes, ou bien les relations avec mes concurrents, mes investisseurs externes. 

Tous ces thématiques se retrouvent traitées dans DIAG 26000 et son questionnaire. Une fois complété le manager ou le responsable RSE aura la perception des salariés sur les actions engagées et communiquées.

Avec le diagnostic DIAG26000 les thématiques sont présentées sur 7 niveaux.

GexplOre et DIAG26000

Cette organisation dans les domaines techniques géologie, géophysique et dans l’environnement a choisi DIAG 26000  pour l’aider valoriser les actions RSE et entreprisent sur les piliers social, environnement/développement durable, stratégie et gouvernance.

Son slogan  » Explorons l’avenir  » montre que l’innovation est très présente dans l’esprit des fondateurs: Elle l’est par le choix de leur structure coopérative, par le choix de leur démarche  commerciale sur les réseaux, et maintenant par le choix d’afficher le logo cliquable de DIAG26000 sur les informations de la perception des coopérants sur leur organisation en relation aux 7 questions principales dont relations les consommateurs, droit de l’Homme, Santé Sécurité au Travail… .

DIAG26000 est pour GexplOre une façon de se différencier des autres, une valeur ajoutée qu’ils souhaitent exporter à l’international!

We&Co est fière de les avoir aidé dans leur démarche RSE.

Plus-values et accompagnement avec DIAG26000

La valeur ajoutée de l’outil DIAG26000 

  • La « perception RSE » est prise au sens large du terme et va inclure ce qui est déjà fait mais aussi les attentes sur les 7 QUESTIONS de vos collaborateurs.  La démarche permet  de pondérer différents profils DE GROUPES CIBLES comme les membres du management , les équipes ou services, ou les autres collaborateurs sans rôle actif dans la démarche RSE. Je propose de créer aussi un 4ème groupe référent représenté par vos Parties Prenantes.  Leurs attentes peuvent-être importantes pour vos activités.
  • La Responsabilité Sociétale et par extension le Développement Durable sont des sujets qui ne peuvent-être ignorés. Un diagnostique RSE avec une évaluation de mesures via DIAG26000, va permettre au responsable RSE de penser et définir une stratégie à moyen terme, basée sur des attentes réelles, pour une prise de décision factuelle et démontrable. Le diagnostics ainsi réalisé est la base d’une vraie démarche RSE en lien avec l’amélioration continue.
  • Cet indicateur RSE qui affiche des  %  tel que proposé est un outil de communication tant  interne qu’externe: – La  communication interne sur les thématiques RSE motive les équipes et augmente par exemple l’intérêt de l’entreprise ou la rétention des collaborateurs…- En communication externe, l’entreprise montre et affiche son engagement sociétal local, pour une meilleure image auprès de l’ensemble des parties prenantes avec le LOGO DIAG26000 incluant le % de participation.

La valeur ajoutée de l’accompagnement d’un expert DIAG26000

  • Le test réalisé, est  analysé de manière indépendante avec un point de vue neutre d’expert. Le traitement des réponses est rationnel. DIAG26000 ayant comme référence une norme internationale, possède par conséquence  plus de visibilité et de crédibilité lors de la présentation des résultats et de leur utilisation pour définir une stratégie RSE.
  • La structure du questionnaire est simple, facile à comprendre et rapide à réaliser. Les résultats sont donnés en temps réel en ligne, faciles à suivre avec un tableau de bord clair. Questionnaire et résultats sensibilisent de même l’ensemble des personnes à ces thématiques  de plus en plus sensibles et importantes dans la Société.
  • Les experts possèdent  généralement l’expérience de ce genre d’exercice et peuvent voir rapidement les développements et actions à mettre en oeuvre  ainsi que les risques de blocages des équipes sur toutes la plupart des thématiques RSE.

Pour un accompagnement sur mesure n’hésitez pas à nous contacter soit directement soit par l’intermédiaire de l’association DIAG26000

Petit-Déjeuner STRASBOURG

L’association DIAG26000 a lancé son premier petit-déjeuner de présentation pour les futurs adhérents à Strasbourg. Nous avons insisté sur la création de l’association comme espace collaboratif et participatif qui est une vraie valeur ajoutée à l’outil d’évaluation RSE créé par Centrales Ethique.

Cet outil peut s’utiliser en début de démarche dans une entreprise mais aussi pour des processus ou des systèmes matures comme indicateurs pour mesurer ou scorer sa RSE, sur les 7 questions principales ( voir ISO 26000).
Différents niveaux d’implication peuvent être proposés aux responsables des entreprises :
– outil (trace) juste pour répondre et enregistrer ces perceptions,
– cela peut se faire sur différents groupes cibles dans l’organisation,
– accès à un tableau de bord pour suivre en temps réel la démarche.
Le consultant adhérent possède un tableau de bord de suivi et des données brutes qui vont lui permettre de consolider les résultats et de proposer des prestations complémentaires comme des Plan d’actions, la stratégie RSE…etc.

Pour aller plus loin, nous vous proposons des ateliers animés dans votre entreprise. Plus d’informations ici

Si vous avez aimé cet article, nous vous recommandons d’aller voir notre autre blog: wecompanysocial