Les outils 2.0 à la nuit de la RSE

C’était hier soir à Mogador la troisième nuit de la RSE, ou plutôt de l’APF puisque nous avons surtout parlé des actions RSE menées en partenariat avec l’Association des Paralysées de France. Mais c’est déjà beaucoup et très varié : le montage de PC personnalisés chez Thomson, le reconditionnement des écouteurs pour les passagers Air France et même … la confection de vêtements de luxe pour les chiens pour bonchic bonchien.

En ouverture, Louis GALLOIS, présent en tant que Président de la FNARS, nous rappelle que nous devons aller vers une société inclusive, que la bataille contre le chômage longue durée doit faire partie des objectifs de la RSE.

Capture9

Des tables rondes intéressantes aussi. Olivier DELABROY, directeur de la R&D du Groupe Air Liquide nous explique comment son i-Lab se bat à long terme contre la pollution en mixant les profils de chercheurs : ingénieurs, historiens, sociologues….

Capture8

Beaucoup de nominés ! Mon coup de cœur personnel pour le prix attribué à Norske Skog Golbey, l’entreprise norvégienne devenue norvosgienne, qui a su associer tout un écosystème sur la même zone industrielle pour fabriquer autrement son papiers et mieux gérer ses déchets.

Plusieurs des nominés sont dans le web 2.0. Comme Green-Me, du côté des objets connectés. Mais aussi deux outils en mode Saas : CoreKap et Koeos. A priori des outils surtout dédiés aux dirigeants, comme l’est aussi Score RSE de l’AFNOR et bien d’autres outils de diagnostic utilisés une seule fois par entreprise . Pour le moment l’approche participative de Diag26000, qui propose de donner vraiment la parole à tous les collaborateurs, ne semble guère faire d’émules.

One Comment

  1. La bataille contre le chômage longue durée (apprendre à apprendre) et le chômage des jeunes (apprentissage, mini-jobs à l’Allemande ou à l’Anglaise) se justifie pleinement, et notre système éducatif donne un piètre exemple de l’intégration école-industrie. Ce ne sont ni les idéologues Peillon ou Najat, ni les contrats publics qui vont y porter remède.

    Peut-on donc mettre fin à ces politiques bisounours et grandiloquentes de la RSE qui ne conduisent qu’à assistanat et « fiscalité verte » sous prétexte de COP21+ ? Quelle futilité, balles dans le pied et droit dans le mur !

    En tant que mentor, c’est à cette lucidité face à cet endoctrinement que j’entraîne mes mentees : CV = carte de visite d’1/2 page, profil LinkedIn à jour, orthographe, coups de fil et bâton de pèlerin. Les bosseurs s’en sortent avec les honneurs, quelles que soient leur origine et leur couleur, que les autres ne rechignent pas à devoir se lever tôt pour des travaux d’artisanat ou d’utilité collective.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>