Et si la France assurait son indépendance énergétique sans pétrole ni gaz de schiste ?

On le sait, la France, bien que, regroupant tous les types de paysages sur son territoire ne dispose que de peu richesses naturelles voire quasiment aucune en ce qui concerne les énergies fossiles. Il est ainsi totalement justifié de penser que nous serons dépendants encore longtemps de ce type d’importations, si lourd pour la balance du commerce extérieur. Or, il semble désormais possible que ce doux rêve d’indépendance énergétique devienne réalité. Explications.

Fruit de cinq ans de recherches communes entre Colas, leader mondial de la route, et l’Institut National de l’Energie Solaire, WattWay est un revêtement routier photovoltaïque.
Le principe est assez simple, les routes actuelles seraient revêtues de cette technologie qui ne nécessiterait pas de travaux de type « génie civil » mais viendrait s’apposer sur la route déjà existante. Wattway a bien entendu été pensé pour une adhérence parfaite entre les pneus et la route. Le résultat serait simple : 1 km de route équipée = 5000 personnes alimentées (source ADEME). Il suffirait d’équiper 13200 km de routes de ce système pour fournir l’électricité nécessaire aux 66 millions de français. Le réseau routier français représente 950 000km de route, il y a de la marge !

Ségolène Royal, lors de ses vœux au groupement des autorités responsables de transport, a annoncé que 1000km de route devrait être équipés de cette technologie dans les cinq ans.

Wattway Solar

Bien entendu ce système semble être utopiste voire irréalisable ou bien encore un gouffre financier (mauvaise qualité, casse etc.). Mais l’enjeu de ce projet est tel qu’il mérite le soutien et l’intérêt de chacun car il ne s’agit pas de rendre plus propre une énergie fossile mais bien d’utiliser 100 % d’énergie propre et renouvelable.

Je vous joins à mon article la vidéo de présentation de Colas ainsi que la partie de leur site internet dédiée à cette technologie.

Voir la vidéo                                                                                                                                         Voir le site

One Comment

  1. L’idée semble très intéressante et prouve que les grands groupes français savent encore innover ! Une inquiétude cependant pour la signature carbone globale du dispositif. De quoi sont faites les plaques wattway ? Ne faut il pas aller chercher dans les entrailles de notre planète de quoi les fabriquer ? Bon il est vrai que le bitume est de toute façon assez gourmands en ressources pétrolières pour sa fabrication…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>