Un outil pour une meilleure gouvernance

Un outil pour  aider un conseil d’administration à mieux gérer son mode de gouvernance: DIAG26000 propose des questions basées sur les 7 questions principales de l’ISO 26000, la gouvernance est une de ces questions principales.

Dans DIAG26000, 8 questions de gouvernance sont proposées et touchent les valeurs, la stratégie RSE au sein de la stratégie générale de l’entreprise. Mais aussi la communication qui est faite « Top-down » et l ‘amélioration continue avec la mise en oeuvre et le suivi des indicateurs dans les différentes thématiques. Ci-dessous j’ai choisi de présenter 2 exemples qui touchent la cartographie des parties prenantes et la conformité réglementaire: ce sont 2 sujets qui ont été renforcés lors de la publication de l’ISO26000 fin 2010.

(1) Dans le cadre du développement d’un management de  responsabilité sociétale (CSR, RSE/RSO), une des premières actions à réaliser est l’identification des parties prenantes  (leur cartographie) . Cette identification s’accompagne de questions telles que : quelles sont mes relations avec ces parties prenantes? comment communiquons -nous en externe/ interne? Que pouvons-nous améliorer de nos relations? Certaines de ses questions sont simples, d’autres demandent beaucoup d’efforts et notamment quand les échanges ne sont pas très bons ou inexistants, en cas de conflit. En général  le recours à un expert externe RSE aide à construire une bonne relation ou à mettre en place de bonnes pratiques. Il agit comme un médiateur mais connait les enjeux du Développement Durable. 

(2) En plus de 150 pages, la norme internationale ISO 26000 propose de nombreuses références  de textes réglementaires comme de bonnes pratiques internationales. L’organisation doit veiller à connaitre les réglementations qui concernent ses activités, et à les suivre. Souvent la conformité réglementaire est suivie en interne par un service (directeur de la Qualité ou des systèmes de management QSE… ) avec des missions ou des inputs venant d’un cabinet de consultants ou d’avocats. En pratique, un consultant externe qui connait bien la légalisation nationale ou régionale (très important dans certains pays comme en France car nombreux textes ou comme en Chine car nombreux textes locaux et régionaux) sera plus efficace pour construire un outil de suivi de conformité. De nombreuses organisations oublient souvent les autres conventions ou chartes auxquelles elles adhérent qui doivent figurées dans leur liste et  être intégrées dans le suivi de la conformité réglementaire.

Beaucoup d’autres aspects de la stratégie et de la gouvernance RSE peuvent être illustrés, et  je tenterai de les développer dans de futurs articles.

Pour d’autres informations ou questions spécifiques n’hésitez à m’écrire directement. ou à suivre ce blog DIAG26000 ou mon blog wecompanysocial 

 A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>