Stage RSE « limite limite »

Je me réjouissais, il y a quelques jours, de la prise en compte de critères RSE dans les procédures d’appel d’offre d’un grand compte (voir le billet). Mon humeur aujourd’hui est plus négative et concerne un autre grand compte : une offre de stage qui ressemble étrangement à ce qu’un cadre déjà bien opérationnel devrait être capable de faire. A votre avis, peut-on vraiment considérer ce descriptif comme celui d’un stage ?

Capture

Un peu dommage que les stages RSE ne soient pas plus « RSE » ….

RSE : Responsabilité Sociétale des Entreprises vous avez dit ?

Après quelques années de discussions pour cadrer le sujet puis quelques autres années pour changer les us et coutumes de notre chère langue française pourtant imprégnée d’un conservatisme linguistique certain, l’acronyme RSE semble s’être installé dans nos mœurs sémantiques comme les marrons autour de la dinde de Noël dans nos mœurs culturels.

Je vous invite tout de même à faire la recherche « RSE » sur le plus célèbre des moteurs de recherche et à vous balader de pages en pages (notamment sur les pages anglo-saxonnes) l’esprit aussi léger qu’une bûche en fin de repas et le clic aussi aérien que vos foulées du 26 Décembre au 10 Janvier. Le père Noël vous récompensera et vous trouverez alors des significations comme Rooftop Systems Engineers ou Road Safety Education ou bien encore Rig System Engineering (ingénierie des systèmes de forage).

Or ce qui pourrait ressembler à une simple coïncidence de traduction cache un fait : toutes ces activités peuvent revêtir au moins un aspect de la RSE.

Faîtes alors appel à ce qui nous unit tous dans cette période : l’imagination…3124217929_1_3_rFGNpUGk

Bonnes et heureuses fêtes à tous.

La France, ses régions et la RSE

Vous le savez sans doute, la norme ISO26000 porte sur la Responsabilité Sociale des Organisations, et pas seulement des entreprises. Elle peut donc être appliquée à des associations, des ONG, des services publics, mais aussi à des territoires : cité, région, pays… Or il se trouve que les citoyens français votent à nouveau dimanche pour élire les représentants de leur région. Chacun d’entre eux s’est-il posé cette question avant de mettre son bulletin dans l’urne :

Ai-je choisi la liste qui a le projet le plus RSE pour ma région ?

Sans doute que s’ils avaient tous réfléchi à cette question, les résultats du premier tour auraient été sensiblement différents…

Une gouvernance adaptée à la complexité de la RSE

Créer une nouvelle structure est toujours une belle aventure. La genèse de l’association Diag26000 fut particulièrement riche de ce point de vue. Nous avons multiplié pendant plusieurs mois les échanges avec des experts RSE pour affiner le modèle. Mais chaque réunion amenait de nouveaux points de vue, remettait en cause les règles de gouvernance proposées. Après avoir envisagé un GIE, puis une coopérative, le choix s’est définitivement porté sur le statut associatif puisque la structure n’a pas pour vocation de faire des bénéfices et les redistribuer, mais bien de s’engager sur la promotion d’une nouvelle preuve d’engagement RSE affichable par tous types d’entités.

Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à ces échanges car c’est la diversité des approches qui nous a permis de mettre au point des règles permettant de concilier des objectifs parfois contradictoires :

  • garder l’outil de diagnostic en accès totalement libre à titre individuel,
  • offrir à toutes les entités volontaires l’affichage d’une preuve d’engagement à un tarif très accessible,
  • permettre à chaque consultant adhérent de rester propriétaire de ses clients, gérer en direct ses projets BtoB,
  • s’ouvrir au monde universitaire et aux autres réseaux RSE via la mise en place d’un Comité Scientifique.

Une reconnaissance particulière aux 6 membres du conseil d’administration qui ont accepté de me confier la présidence de cette nouvelle association, à Pascale GRIVEAUD secrétaire du bureau et à Thierry DE WISPELAERE qui assume le rôle de trésorier. N’oublions pas Jonathan MAZAT, responsable du développement, qui n’imaginait sans doute pas tomber sur un projet aussi complexe pour un premier contact avec le monde de la RSE !

L’association existe maintenant officiellement mais elle n’a certainement pas fini d’évoluer. Cette association c’est aussi la vôtre, que vous soyez responsable RSE, consultant, enseignant, chercheur…. l’association Diag26000 peut vous être utile. Retrouvez nous sur les réseaux sociaux ou contactez directement jonathan par mail.