Le sucre et la RSE

Le rapport RSE 2014-2015 de Cristal Union est disponible (cliquez ici pour le télécharger). Une mise en page qui donne envie de feuilleter avec beaucoup de teintes vertes, développement durable oblige !

Capture

Une mention spéciale pour les actions « amont », vers les acteurs de la filière de la betterave et au niveau européen avec le Beet Sugar Sector Partnership (BSSP). Je connais au moins un président qui aimerait bien voir d’autres courbes s’inverser de la même façon que celle-ci, montrant comment l’on peut voir les rendements augmenter même en diminuant l’utilisation des fertilisants azotés.

RSE courbe azote

le blog Diag26000 ? Worldwide !

Je le plaisir de partager avec vous l’origine des visites sur le blog de l’association depuis son lancement à la fin de l’année 2015. Comme l’indique le code couleur, la majorité des consultations se font encore à partir de la France mais l’on découvre aussi que plusieurs dizaines de pays ont amené au moins un visiteur. Mention spéciale pour le continent africain, mais l’amérique du sud est bien présente aussi !  Encore un effort pour atteindre 99 : le nombre des pays signataires de la norme ISO 26000 à l’origine de Diag26000 !

répartitiion géographique des visiteurs de blog diag26000
répartition géographique des visiteurs de blog diag26000

La couleur verte indique un pourcentage de visites faible par rapport à celles provenant de France (80%) mais cache de grosses différences. Par exemple : 67 visites provenant des USA, 31 d’Algérie ou encore 2 de Corée (sans que l’outil utilisé, SlimStat, permette de distinguer la Corée du Nord de la Corée du Sud).

Et toi, lecteur de ce billet, de quel pays te connectes-tu pour lire notre blog ?

Développer des initiatives gagnant -gagnant

L’important est de développer un petit nombre d’initiatives  qui génèrent des bénéfices visibles pour la Société et l’entreprise

Rien ne sert de partir dans toutes les directions et de diluer les ressources allouées, il faut cibler des initiatives simples et pragmatiques, et parfaitement accessibles ou compréhensibles par les équipes et le public. Voilà quelques exemples choisis de mon expérience au fil des années. 

  • Cette entreprise est une carrière agissant dans une zone de chasse : il a été important de nouer un dialogue avec les clubs de chasse, les clubs de protection de la Nature et la municipalité puis de promouvoir des DSC01311passages faciles et bien aménagés pour les chasseurs ou les promeneurs entre les différentes parcelles. Pour la carrière cela améliore la récupération paysagère après l’exploitation . Mais surtout a permis de développer de très bonnes relations. Pas vraiment de coûts supplémentaires tout a été fait en interne. 
  • Cette autre entreprise dans le textile qui fait produire des pièces dans le nord de l’Inde, a noué des liens avec une école de langues pour IMG_0009l’apprentissage de l’anglais pour les enfants locaux et  donner de l’argent à l’achat d’un bus bibliothèque itinérante. Ce dernier va dans les villages choisis localement et apportent  en complément des conseils d’experts juridiques, et d’hygiène aux femmes isolées. L’entreprise a valorisé ses initiatives et son image auprès de ses clients, en communiquant via son site marchant en ligne sur le sujet. 
  • Une troisième entreprise donne des repas régulièrement à des associations d’aide pour des populations défavorisées et propose des conseils diététiques. Cela est simple et naturel pour ses restaurants et  leurs chefs. 

Fraude aux diplômes : s’inspirer de Diag26000 ?

A l’occasion du salon mondial de l’école numérique à Londres, la ministre de l’Éducation nationale Najat Vallaud-Belkacem a annoncé un nouveau dispositif permettant de lutter contre la fraude aux faux diplômes. Une initiative louable favorisant l’éthique et le numérique, deux éléments fondamentaux de l’ADN de l’association Diag26000. Si profondément que nous déjà avons adopté une solution similaire couplée avec l’utilisation astucieuse d’une image QRCODE.

A la demande de plusieurs enseignants utilisant Diag26000 dans un but pédagogique, nous avons mis en place un dispositif leur permettant d’ouvrir un back-office à chaque élève participant au projet scolaire. Sur ce back-office l’élève voit l’ensemble de ses activités liées à Diag26000. A la fin du cours, du module ou de l’année, son professeur lui décernera une attestation d’utilisation reprenant le nom de l’élève et de son professeur ainsi que le libellé de la formation concernée.

Cette attestation est également téléchargeable sur l’interface élève ce qui pourrait être assimilable à la plate-forme évoquée par la ministre.

Ce qui diverge entre le futur système national et celui que nous avons mis en place est que sur chacune des attestations Diag26000 figure un QRCode personnalisé renvoyant sur le site internet de notre association. Une simple application suffit ainsi pour vérifier la validité ou non de cette attestation. Un système efficace qui évite de devoir saisir des liens trop complexes.

Si vous souhaitez voir une démonstration concrète, cliquez ici pour télécharger un exemple d’attestation et scannez le QRCODE pour vérifier sa véracité.

Voir l’attestation : exemple attestation

Exemple d’application gratuite pour la lecture du QRCode : QRCode Reader ; QRCode Lecteur

RSE : Responsabilité Sociétale des Entreprises vous avez dit ?

Après quelques années de discussions pour cadrer le sujet puis quelques autres années pour changer les us et coutumes de notre chère langue française pourtant imprégnée d’un conservatisme linguistique certain, l’acronyme RSE semble s’être installé dans nos mœurs sémantiques comme les marrons autour de la dinde de Noël dans nos mœurs culturels.

Je vous invite tout de même à faire la recherche « RSE » sur le plus célèbre des moteurs de recherche et à vous balader de pages en pages (notamment sur les pages anglo-saxonnes) l’esprit aussi léger qu’une bûche en fin de repas et le clic aussi aérien que vos foulées du 26 Décembre au 10 Janvier. Le père Noël vous récompensera et vous trouverez alors des significations comme Rooftop Systems Engineers ou Road Safety Education ou bien encore Rig System Engineering (ingénierie des systèmes de forage).

Or ce qui pourrait ressembler à une simple coïncidence de traduction cache un fait : toutes ces activités peuvent revêtir au moins un aspect de la RSE.

Faîtes alors appel à ce qui nous unit tous dans cette période : l’imagination…3124217929_1_3_rFGNpUGk

Bonnes et heureuses fêtes à tous.

Cop21 : Que pensent les utilisateurs de Diag26000 de l’impact environnemental de leur organisation ?

En cette période de COP21, il nous semble intéressant d’analyser les +3.800 réponses exploitables enregistrées par Diag26000 sur la partie environnement de la norme ISO26000.

Si la perception est plutôt bonne dans l’ensemble, quelques paradoxes se glissent tout de même dans ces chiffres. Il convient aussi de rester attentif au fait que les personnes ayant utilisé Diag26000 pour évaluer le score RSE de leur organisation sont déjà souvent très sensibles à ces notions.

 

graphique4barresenvironnement

66 % des personnes interrogées ont un avis positif des actions de leur entité en ce qui concerne la prévention de la pollution. Les pourcentages positifs sont sensiblement les mêmes pour ce qui concerne l’utilisation durable des ressources. Ce pourcentage d’avis positifs diminue sensiblement, à hauteur de 54%, lorsqu’il s’agit d’atténuer les impacts de l’activité sur le changement climatique. L’avance des avis positifs diminue encore sur la protection de l’environnement et la biodiversité : 42% seulement d’avis positifs contre 39% d’avis négatifs.

D’après les participants, leur entité identifierait donc clairement leurs externalités négatives et leurs consommables directs et indirects sans pour autant calculer l’impact que cela à sur les changements climatiques. Comment ce constat peut-il s’expliquer ?

Une première explication pourrait être le fait qu’une entreprise n’ait pas de réel avantage ou bénéfice à calculer l’impact sur les changements climatiques de ses propres activités. Par contre, une externalité négative supplémentaire générée à un coût, source d’intérêt pour une société.

Une deuxième hypothèse est que l’entreprise ne dispose pas d’outil de mesure simple d’utilisation pour évaluer son impact sur les changements climatiques. Il faut souvent faire appel à un spécialiste pour chiffrer l’impact de telle ou telle activité sur le climat. Mais cela nécessite des recherches qui n’apportent rien à une entreprise d’un point de financier. Si des outils de calculs simples et opérationnels étaient mis à disposition des entités peut-être et sûrement celles-ci joueraient-elles le jeu. Toutes ces données serviraient ensuite à prendre des mesures nationales et internationales efficaces. Tout l’enjeu serait donc, dans cette hypothèse, de fournir ces outils fiables aux entreprises.

Quid de ce sujet à la Cop21 ?

La RSE et le sapin de Noël

Depuis tout petit j’attends les fêtes de Noël avec impatience parce qu’elles ont quelque chose de spécial : réunir toute la famille autour du sapin dressé pour la circonstance. On invite même parfois les amis, les voisins…

Et si la RSE devenait aussi un « sapin » autour duquel réunir toutes les parties prenantes, tous vos collaborateurs ! Utopie répondrez vous ? Notion bien trop complexe pour nos collaborateurs en bas de l’échelle hiérarchique ?

Il existe pourtant des solutions simples pour que chacun puisse s’approcher du « sapin RSE », en admirer les décorations et lumières, participer à son rayonnement, s’approprier les bonnes pratiques et en inventer de nouvelles. Pour les trouver, pas besoin de lever les yeux vers l’Etoile du Berger. Regardez plutôt du côté de Diag26000 ! Et pour Noël, offrez un cadeau (totalement défiscalisé…) à chacun de vos salariés : donnez leur la parole sur votre démarche RSE !

A la croisée des chemins entre Salariat-ESS-Entreprises.

Diag26000 était hier aux quatrièmes matinées Solutions RSE organisées par le collectif du même nom regroupant : Planète Urgence, MicroDon, Les ateliers durables, Koeo et Ca me regarde.

Un déjeuner convivial permettait à chacun de discuter avant les premiers éhanges qui ont commencé d’une manière très ludique. Justine Caulliez, thérapeute et consultante en bien-être au travail, a animé un petit atelier basé sur des exercices de respiration, nous donnant même un exercice permettant de stopper les bâillements intempestifs : la respiration du lion !

Puis le temps des échanges est venu. Un membre représentant une entité du collectif interrogeait l’intégrateur du projet accompagné d’un salarié en ayant bénéficié.

Un premier témoignage du Group UP qui, avec l’aide de MicroDon, arrondit les salaires de près de 40 % de ses collaborateurs internes afin de financer quatre associations choisies par les salariés et la direction du groupe. Aurélien Pérol, DRH France, compte bien passer prochainement la barre des 50 %.

Un second échange avec la Directrice de la Communication du Groupe Sanef, Amandine Berger Molager, qui a choisi de promouvoir le mécénat de compétences, en étroite collaboration avec Koeo. Cette initiative est née d’une volonté : participer au développement des territoires.

Le troisième témoignage regroupait Ca me regarde et le Goupe Covea (GMF,MMA,MAAF), représentait par Renaud Pesesse, qui propose à ses salariés volontaires de mettre à profit un de leurs RTT pour aider une association le temps d’une journée. L’occasion pour Merieme Bousso qui, malgré ses mains légèrement tremblantes, nous a livré un récit poignant et profondément humain de ses expériences chez EMMAUS.

Enfin, la quatrième rencontre concernait Natixis et Planète Urgence qui permettent à leurs salariés de partir quinze jours en congés solidaires afin d’aller aider une association ou une ONG dans ses actions. L’occasion pour Josselyne Charrat, responsable Diversité et RSE chez Natixis, d’inviter Béatrice Levy, partie en congés solidaire dans une réserve au Zimbabwe afin d’aider un couple de scientifiques dans ses opérations quotidiennes.

Une matinée durant laquelle la RSE a été mis en exergue sous ses différentes formes avec des organismes facilitant les démarches et des entreprises prêtent à jouer le jeu. L’ensemble des participants ont souligné que toutes ces actions sont des vecteurs de communication interne inestimables renforçant le sentiment d’appartenance de leurs salariés, de plus en plus nombreux à souhaiter participer à ce type d’actions.

L’observatoire de la RSE plébiscite le participatif

Une étude* réalisée par Ekodev, Des Enjeux et des Hommes et Mindded, en partenariat avec ViaVoice, a débouché sur le premier observatoire de l’entreprise responsable. Les résultats sont clairs : il faut intégrer les démarches participatives au sein des politiques RSO.

Dans l’ensemble des résultats obtenus,le chiffre m’ayant le plus frappé est à la part des salariés souhaitant être impliqués dans les actions de RSE de leur entreprise : 59 %.

Or, la majorité des outils actuels permettent rarement aux salariés de s’exprimer.

Mais il existe bel et bien un outil permettant d’intégrer vos salariés dans votre démarche sociétale : Diag26000.
Un outil qui permet d’interroger vos salariés et de communiquer sur votre démarche participative avec une preuve d’engagement qui affiche votre taux de réponse.

schema_preuveengagement

Et vous quel sera votre pourcentage ?

Testez l’outil gratuitement à titre individuel au lien suivant : Diag26000

* Etude réalisée en avril 2015 auprès d’un échantillon de 1001 personnes, représentatif des salariés français d’entreprises de 250 salariés et plus (hors fonction publique).
Voir l’article paru dans L’Express.